lunes, 18 de marzo de 2013

EXPOSITION COLLECTIVE AU CENTRE TCHÈQUE DE PARIS

  LA LIBERTÉ EST UN COLLAGE: HOMMAGE À
 JIRI KOLAR

  Participation de Jorge Rodríguez de Rivera dans cette exposition collective hommage à Jiri Kolar

VERNISSAGE LE JEUDI 21 MARS À PARTIR DE 19H



COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU CENTRE TCHEQUE DE PARIS:

« La liberté est un collage,
Hommage à Jiri Kolar »

Exposition du 22 mars au 26 avril 2013

CENTRE CULTUREL TCHEQUE

18 rue Bonaparte, Paris 75006
Entrée Libre
Exposition  ouverte du mardi au samedi de 13h à 18h, le mercredi jusqu’à 20h.
tel : 01 53 73 00 22
www.czechcentres.cz/paris
  
Né en 1914 à Protivín, menuisier de formation, Jiri Kolar exerce toutes sortes de métiers. Il expose pour la première fois en 1937 des collages poétistes, avant de publier son premier recueil de poésie en 1941 qui annonce déjà l’esthétique du Groupe 42 qu’il fonde l’année suivante avec le théoricien de l’art Jindřich Chalupecký et d’autres poètes et artistes. Dans cette conception qui identifie le « sens et l’intention de l’art » au « drame quotidien, terrifiant et glorieux de l’homme et de la réalité », il publie plusieurs textes, dont Jours de l’année [Dny v roce], journal poétique de 1947, dont le second volet en prose, Années des jours [Roky v dnech], sera saisi par la censure. En 1953, il est condamné à un an de prison. Entre 1959 et 1961, il travaille à ses Poèmes du silence [Básně ticha] qui consomment la rupture avec la poésie verbale (la « camisole de force des mots ») en faveur d’une poésie « concrète » et « évidente » qui prendra dès lors la forme du collage à base de textes et d’images imprimés. Signataire de la Chartre 77, interdit de publication et d’exposition par le régime de la normalisation, il émigre à Paris en 1980 où il fonde la Revue K consacrée aux artistes d’origine tchèque vivant en exil. La suite de son œuvre écrite sera un commentaire de l’œuvre plastique, avec l’interview Réponses [Odpovědi] (1984) et surtout le Dictionnaire des Méthodes [Slovník metod] (1986) recensant la plupart de ses techniques novatrices du collage. Il meurt à Prague en 2002.
  
Mondialement connu comme créateur de collages, Jiří Kolář (1912-2002) fut poète et dramaturge, l’un des plus importants et des plus personnels de sa génération.
Pour la première fois une cinquantaine de collagistes internationaux de France, d’Italie, de Suisse, du Liban, du Canada, du Danemark, des Etats-Unis, du Canada, Espagne , de Belgique et d’Allemagne lui rendent hommage à travers cette exposition où chaque artiste à réalisé une œuvre en réaction aux travaux de Jiri Kolář.
Leurs créations seront également entourées d’un choix d’œuvres du maître.

Cette exposition est organisée dans le cadre du 20ème Salon du collage contemporain qui aura lieu du 25 mars au 6 avril à l’espace des Hauts de Belleville, 43 rue du Borrégo, 75020 Paris.



 COLLAGE DE JORGE RODRÍGUEZ DE RIVERA:




"Ode à Jiri Kolar". Collage sur photographie de 17,7 x 22 cms. 13-03-2011

Avec ce collage j’ai voulu faire un grand poème en images sur une partie de la vie de l’artiste. De père boulanger et mère couturière, Jiri commence son existence avec une histoire de pommes que le suivra  dans ses recherches de collagiste plus tard.
Aidant  son père dans la boulangerie, puis faisant  après des petits boulots, ce parcours  m’a donné l’idée de faire un collage-histoire, dans lequel  je  le raconte  en collant à chaque fois un élément important ou déterminant de sa vie ( les pommes, le groupe 42, sa mère, son journal, le pistolet, etc...)
En même temps il y a des instruments comme le marteau, les ciseaux ou le stylo qui ont fait de lui le grand artiste que l’on connait.
Il ne pouvait pas manquer les livres qui  l’ont inspiré, comme Baudelaire et Marinetti entre autres.
Sur la question du paradis et de  l’enfer, même s’il disait que c’était plutôt l’enfer son destin, on sait bien en voyant ses collages et ses poèmes qu’on ne peut qu’être au paradis avec lui



detail 1



Detail 2



Detail 3


À cette occasion le livre : La liberté est un collage : Hommage à Jiri Kolar de Pierre Jean Varet sera en vente dans la boutique du centre Tchèque de Paris.

  

PHOTOS DE L'INAUGURATION LE 21-03-13 AU CENTRE TCHEQUE:


Hervé Vauthier, Pari, Jorge Rodríguez de Rivera, Pierre Jean Varet, Daniel Ogier et Michel frantz

 

 Jean-Gaspard Palenicek ( directeur adjoint du centre Tchèque) Sylvia Netcheva et Pierre Jean Varet. En bas  Jorge Rodríguez de Rivera devant son collage" Ode à Jiri Kolar"

                                  






No hay comentarios: